Les histoires de Wazemmes

Plus qu'un simple quartier, un univers tout entier à découvrir.

Wazemmes : « Was » (le marais) / « hem » (la maison).

Auparavant une commune à part entière, située à côté de Lille, elle était campagnarde et beaucoup de lillois y possédaient une maison aérée pour s'y détendre en fin de semaine.

 

Vers 1830, les industriels qui se trouvaientt à l'étroit y firent construire des usines et des courées pour les ouvriers. Son image changea alors radicalement .

D'ailleurs, si vous vous rendez rue Gambetta, du côté du Van House, vous remarquerez une stèle qui en raconte une partie de l'histoire. Celle-ci se trouve à l'angle de la rue Gambetta et de la rue de Ratisbonne, le rattachement de la commune de Wazemmes à Lille fut effectif en 1858.

En 1858, par décret signé à Plombières le 2 juillet par Napoléon III et alors qu'elle était la 7ème cité du Nord (en nombre d'habitants), Wazemmes fut annexée à Lille et divisée en 3 arrondissements. A l'époque c'est presque 30 000 individus qui sont venus s'ajouter aux 70 300 lillois !

Vers 1869, sont néées les halles de Wazemmes sur la célèbre place de la "Nouvelle Aventure", la plus connue et la plus animée des guinguettes lilloise qui allait de la rue Gambetta au parvis de l'église Saint-Pierre Saint-Paul (qui est l'un des seuls lieu de culte au double patronage).

L’église actuelle succède à deux édifices antérieurs de la paroisse de Wazemmes dont la première mention figure dans la Charte de Baudouin V de 1066. Cette église fut vendue comme bien national en 1799 et détruite en 1802.

Une nouvelle église fut construite de 1821 à 1824 rue de l’Evêque (actuellement rue du Marché) au centre de la commune à égale distance des faubourgs de la Barre et de Paris (futur Moulins-Lille). Construite sur le terrain d'une ancienne briqueterie, l'église dispose d'une vaste crypte initialement destinée à recevoir des sépultures. Mais ce ne fut jamais le cas et dans les années 1980 il a été décidé d'y installer une salle d'escrime.

Par la suite, Wazemmes a pu évoluer comme un village au sein de la belle ville de Lille.

Avant tout un quartier populaire, anciennement ouvrier, les usines du quartier (principalement des brasseries et des filatures) ayant toutes cessé leur activité. Beaucoup de petites places agréables à vivre ont permis à ce quartier de reprendre vie au fil des ans.

En 1989, l'un des monuments les plus connus de Wazemmes fait son apparition. Il s'agit de la fameuse Place de la Solidarité, anciennement place des Quatre Chemins (ou plus généralement appelé "rond-point" du serpent").

Le quartier accueille tous les 1er mai depuis 2002 le Festival International de la soupe. Puis, entre mai et juin le quartier accueille le Festival Wazemmes l'Accordéon. Depuis 2004, la Maison Folie Wazemmes accueille de nombreux événements culturel.

D'autres lieux mettent en avant la culture et la rende accessible à tous : le Biplan (19 Rue Colbert), la Malterie (42 Rue Kuhlmann), le Modjo (108 Rue du Marché), ...

Il est toujours bon de rappeler que l’actuel quartier de Wazemmes ne représente en réalité qu’une petite partie de l’ancien territoire communal qui comptait au global les actuels quartier Vauban, République, Saint-Michel et Moulins-Lille.

Share the love: